Situation de violence
URGENCE
Préparez-vous à quitter
Les formes de violence

La violence physique

La violence physique c’est : donner des coups, briser des objets, cracher au visage, séquestrer, attacher, étrangler, etc. Elle n’est pas toujours nécessaire pour maintenir un pouvoir sur l’autre. Elle survient lorsque les autres tentatives et/ou moyens de prendre le pouvoir n’ont pas assez fonctionné selon la personne qui tente de prendre le pouvoir sur l’autre. Rendues à ce stade, les autres formes de violence ne sont toutefois pas abandonnées pour autant.

La violence psychologique

La violence psychologique consiste à l’accumulation d’attitudes et de propos humiliants, méprisants; dénigrer les capacités intellectuelles, l’apparence physique, la manière d’élever les enfants; dévaloriser les loisirs, les amis, la famille, la manière de cuisiner, la sexualité, etc. Cette forme de violence s’attaque à l’image de soi, à nos capacités personnelles et interpersonnelles.

La violence verbale

La violence verbale s’entend : cris, humiliations, menaces, insultes, injures, sarcasmes, mépris, interdictions, chantage, ordres, etc. La violence a atteint son but, lorsqu’un climat de tension est créé et que la femme est maintenue dans un état de peur et d’insécurité.

La violence sexuelle

La violence sexuelle consiste à obliger une personne à avoir des rapports sexuels avec soi ou d’autres personnes. Les obligations peuvent être variées : faire l’amour à plusieurs, mordre les seins, pénétration anale, prostitution…

La violence sexuelle relève également d’un aspect psychologique en : humiliant, obligeant à regarder du matériel pornographique et en dévalorisant l’autre par rapport à la sexualité ou à son corps.

La violence économique

La violence économique consiste à : obliger l’autre à travailler au dessus de ses forces, ne pas travailler, contrôler ses dépenses, interdire d’étudier, tenir la femme dans l’ignorance du revenu familial, etc. La dépendance économique est un handicap majeur à l’autonomie des femmes.