Situation de violence
URGENCE
Préparez-vous à quitter
Service à la jeunesse

Les enfants exposés à la violence conjugale, comme leur mère, sont aussi soumis au cycle de la violence. Ils ressentent la tension, subissent les effets de l’éclatement de la violence et caressent, lors de la phase de rémission, l’espoir que la violence ne se reproduira plus. Il arrive aussi qu’ils se sentent responsables de la violence, car certains propos offensants et culpabilisants peuvent les concerner.

La rupture du couple provoque habituellement un choc psychologique important pour les adultes, comme pour les enfants/adolescents, même s’il y a eu préparation à la séparation. L’anxiété générée par la violence cède la place à une gamme d’émotions et des sentiments souvent contradictoires qui ont la séparation et les séquelles de la violence en toile de fond.

Dès l’arrivée des femmes en hébergement, l’intervenante jeunesse est mobilisée afin de leur offrir une aide concrète. Pour La Maison La Montée, il est important de soutenir les enfants et les adolescents dans l’expression et la reconnaissance de leur vécu de violence. Il faut donner à l’enfant et l’adolescent l’occasion de manifester le désir de parler de ce qu’il a vécu à la maison, tout en respectant le rythme avec lequel il est capable de le faire et lui refléter les émotions qu’il tente de traduire aura un effet rassurant pour lui. Il est également important de faire voir à la mère que l’enfant vit également le cycle de la violence. La mère pourra alors mieux comprendre les réactions de son enfant.

Services offerts :

  • Intervention en maison d’hébergement aux enfants témoins de la violence conjugale ainsi qu’à leur mère;
  • Écoute téléphonique pour les mères et leurs enfants (accueil, écoute 24/7; etc.)
  • Suivi post-hébergement ou suivi à l’externe à la clientèle des 0 à 18 ans ainsi qu’à leur mère;
  • Intervention à l’externe pour les mères et leurs enfants;
  • Prévenir la violence chez les jeunes au préscolaire.